Widget Image
Saint-Maur-des-Fossés
06.65.13.24.36
dev@maxime-guinard.com
Suivez-moi
marketing banniere
      Consultant SEO Angers

Consultant SEO Angers

Le consultant SEO Angers est un spécialiste du référencement naturel, qui a pour objectif d’améliorer les positions d’un site dans les résultats de recherche des moteurs de recherche (indexation et lancement de liens à partir des pages du site), par le rehaussement du contenu et de la qualité des réponses fournies aux internautes, ainsi que par la promotion de la notoriété de la marque.

Le consultant SEO intervient donc principalement sur le contenu des pages du site, ainsi que sur leur structure et leur maillage interne, pour que les robots des moteurs de recherche puissent mieux les comprendre et les indexer. Il travaille également à l’amélioration du netlinking du site, c’est-à-dire à la construction de liens à partir de sites externes de qualité, afin d’améliorer la visibilité et le référencement du site. Le consultant SEO doit également veiller à ce que les pages du site soient optimisées pour les internautes, afin qu’ils aient une bonne expérience de navigation et soient susceptibles de convertir. Cela passe notamment par la rédaction de contenus pertinents et de qualité, ainsi que par une bonne ergonomie et un design responsive.

Enfin, le consultant SEO d’Angers doit suivre les tendances du marché et des moteurs de recherche, afin d’adapter les stratégies de référencement et de promouvoir les nouveautés auprès des clients.

La ville de Angers

Angers est une ville de l’ouest de la France, située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire. La commune d’Angers s’étend sur une superficie de 63,72 km2 et compte une population de 153 637 habitants, ce qui en fait la quatrième commune de la région Pays de la Loire par sa population, derrière Nantes, Le Mans et Saint-Herblain. La ville est le chef-lieu du département de Maine-et-Loire et le siège de la communauté d’agglomération Angers Loire Métropole, qui regroupe 90 communes et compte environ 280 000 habitants. Angers se situe à environ 240 km au sud-ouest de Paris, 190 km au sud-ouest de Rennes et 130 km au nord-ouest de Nantes. La ville est bâtie sur les confluents de la Maine et de la Loire, à environ 10 km de l’embouchure de ces deux fleuves. La Loire prend sa source à quelques kilomètres d’Angers, dans le massif central.

La ville d’Angers est issue de la fondation, au IVe siècle av. J.-C., d’une cité gauloise appelée Juliomagus par les Romains, située sur les bords de la Loire. Après la conquête de la Gaule par les Romains, la ville devient une civitas du royaume des Suèves. En 486, les Francs s’emparent de la cité et la nomment Angers. La ville est alors le siège d’une vicomté et d’une comté. Elle connaît un essor important au Moyen Âge, notamment grâce à son château, construit au IXe siècle, et à sa cathédrale Saint-Maurice, édifiée au XIIe siècle.

Au XVIe siècle, Angers est une ville très active, comptant environ 20 000 habitants. La ville est alors le siège de l’université d’Angers, fondée en 1528, et possède de nombreux ateliers de tissage. La construction du château de Brissac, au sud-ouest d’Angers, est achevée en 1519. La ville connaît une période de stagnation au XVIIe siècle, mais elle reprend son essor à partir du milieu du siècle grâce à l’installation d’industries textiles et à la construction du canal d’Angers, qui permet de relier la Loire à la mer. La ville compte alors environ 30 000 habitants. Au XIXe siècle, la ville continue de se développer avec l’arrivée de nouvelles industries, notamment métallurgiques. Le chemin de fer atteint Angers en 1851 avec la ligne Paris-Angers-Nantes. La population de la ville passe alors la barre des 50 000 habitants. La ville connaît un nouvel essor au XXe siècle avec l’arrivée de nouvelles industries, notamment électriques, et la construction de nouveaux quartiers. La population de la ville dépasse les 100 000 habitants dans les années 1960.

Angers est une ville dynamique, comptant de nombreuses entreprises et de nombreux établissements d’enseignement supérieur. La ville est également connue pour son patrimoine historique et architectural, notamment son château, sa cathédrale Saint-Maurice et son musée des Beaux-Arts.

Les outils indispensable en SEO

Le SEO est l’acronyme pour «Search Engine Optimization». Ce terme désigne la stratégie employée pour améliorer les résultats d’un site dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche (indexation et lancement de liens à partir des pages du site), par le rehaussement du contenu et de la qualité des réponses fournies sur les requêtes choisies à des fins de classement.

La mise en œuvre d’une stratégie SEO efficace nécessite l’utilisation d’outils spécialisés, permettant de suivre les performances du site et d’identifier les opportunités d’amélioration. Parmi les outils indispensables au bon fonctionnement d’une campagne SEO, on retrouve :

  • Un outil d’analyse du trafic : Google Analytics est l’outil le plus couramment utilisé, gratuit et simple à mettre en place. Il permet de suivre l’évolution du trafic sur le site, d’identifier les mots-clés utilisés pour trouver le site et les pages les plus visitées.
  • Un outil de suivi des positions : Google Search Console est un outil gratuit proposé par Google, permettant de suivre les positions du site dans les résultats de recherche pour un ensemble de mots-clés choisis. Il permet également d’identifier les erreurs techniques qui pourraient impacter le bon fonctionnement du site dans les résultats de recherche.
  • Un outil de recherche de mots-clés : Google Keyword Planner est un outil gratuit proposé par Google, permettant de trouver de nouveaux mots-clés pertinents à utiliser dans le contenu du site, en fonction du contenu existant.
  • Un outil de suivi des backlinks : Majestic ou Ahrefs sont des outils payants, permettant de suivre les backlinks pointant vers le site. Ces outils permettent de détecter les liens de qualité, afin de les améliorer, et de détecter les liens nocifs, afin de les supprimer.
  • Un outil de curation de contenu : Scoop.it ou Paper.li sont des outils permettant de collecter et de publier automatiquement du contenu sur un thème donné, à partir de sources sélectionnées. Ces outils peuvent être utilisés pour alimenter un blog ou une page sociale, et ainsi créer du contenu de qualité sans nécessiter de travail supplémentaire.
  • Un outil de veille : Google Alerts est un outil gratuit permettant de recevoir des alertes lorsqu’un mot-clé choisi est mentionné sur le web. Cet outil peut être utilisé pour suivre les mentions du site, et ainsi détecter les opportunités de backlinks.
  • Un outil de suivi des concurrents : SEMrush ou Spyfu sont des outils payants permettant de suivre les performances des sites concurrents, en termes de trafic et de positions dans les résultats de recherche. Ces outils permettent de détecter les opportunités d’amélioration, et de mettre en place une stratégie pour dépasser les concurrents.

Les outils indispensable en SEA

Il existe de nombreux outils indispensables au bon fonctionnement d’une campagne SEA. En voici quelques-uns :

  • Google Ads : il s’agit du principal outil utilisé pour gérer les campagnes SEA. Il permet de cibler les internautes en fonction de leurs recherches et de leur historique de navigation.
  • Google Analytics : cet outil permet de suivre l’audience et le comportement des internautes sur le site. Il est essentiel pour évaluer l’efficacité des campagnes SEA.
  • Bing Ads : c’est l’outil de gestion des campagnes SEA de Bing. Il permet de cibler les internautes en fonction de leurs recherches et de leur historique de navigation.
  • Yahoo! Gemini : c’est l’outil de gestion des campagnes SEA de Yahoo!

Il permet de cibler les internautes en fonction de leurs recherches et de leur historique de navigation.

– Facebook Ads : c’est l’outil de gestion des campagnes publicitaires de Facebook. Il permet de cibler les internautes en fonction de leurs intérêts et de leur historique de navigation.

– Twitter Ads : c’est l’outil de gestion des campagnes publicitaires de Twitter. Il permet de cibler les internautes en fonction de leurs intérêts et de leur historique de navigation.

Les outils indispensable en Développement

Il y a quelques années, développer pour le web était un domaine réservé aux experts et aux professionnels de l’informatique. Aujourd’hui, le web est devenu un média de masse et de nombreux développeurs se sont lancés dans la création de sites et d’applications web. Pour développer pour le web, il existe de nombreux outils et technologies différentes. Certains sont indispensables pour tout développeur web, d’autres sont optionnels et peuvent être appris au fur et à mesure.

Les langages de programmation

Pour développer pour le web, il faut impérativement maîtriser au moins un langage de programmation. Le langage de programmation le plus utilisé pour le web est le HTML (HyperText Markup Language). Le HTML est un langage de balisage qui permet de structurer le contenu d’un document. Le CSS (Cascading Style Sheets) est un langage de style qui permet de donner un aspect visuel aux pages web. Le JavaScript est un langage de programmation qui permet d’ajouter des fonctionnalités interactives aux pages web.

Les outils de développement

Pour développer pour le web, il existe de nombreux outils de développement différents. Ces outils permettent de créer, de modifier et de déboguer le code des applications web. Les outils de développement les plus utilisés pour le web sont les éditeurs de code et les navigateurs web.

Les éditeurs de code sont des logiciels spécialement conçus pour la édition de code. Ils offrent de nombreuses fonctionnalités avancées comme la coloration syntaxique, le formatage automatique du code ou encore les macros. Les navigateurs web sont des logiciels qui permettent de visualiser et de naviguer sur le web. Les navigateurs les plus utilisés pour le développement web sont Google Chrome, Mozilla Firefox et Microsoft Edge.

Les outils de tests

Pour s’assurer que les applications web fonctionnent correctement, il est nécessaire de les tester. Les tests permettent de détecter les bugs et les erreurs de fonctionnement. Il existe deux types de tests : les tests manuels et les tests automatisés. Les tests manuels sont effectués par un développeur ou un testeur.

Ils consistent à exécuter l’application web et à vérifier son bon fonctionnement. Les tests automatisés sont effectués par un logiciel de test. Ces logiciels exécutent l’application web et vérifient automatiquement son bon fonctionnement. Les tests automatisés sont particulièrement utiles pour les applications web complexes.

Les outils de gestion de projet

Pour développer une application web, il est nécessaire de gérer efficacement le projet. La gestion de projet permet de planifier, de suivre et de contrôler le développement d’une application web. Pour gérer un projet web, il existe de nombreux outils de gestion de projet. Les plus utilisés sont Jira, Trello et Asana. Jira est un outil de gestion de projet très complet qui permet de gérer les tâches, les versions et les bugs. Trello est un outil de gestion de projet simple et intuitif qui permet de gérer les tâches et les versions.

Asana est un outil de gestion de projet orienté collaboration qui permet de gérer les tâches, les versions et les équipes. Il existe de nombreux autres outils de développement web indispensables comme les outils de gestion de code (Git, SVN), les outils de build (Maven, Ant), les outils de déploiement (Doc)

 

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur le SEO.